06 Mars 2020

A l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, nous vous proposerons, tout au long du mois de mars, des portraits de collaboratrices de BOURBON de divers horizons. Navigantes ou basées à terre, elles partageront leur expérience de femmes travaillant dans le secteur des services maritimes à l’offshore pétrolier. Premier témoignage, celui d’Ideh Helen Rukevwe, pilote de Crew boat au Nigéria.

"En grandissant, j'ai toujours voulu avoir un métier qui sorte de l'ordinaire. Un jour de vacances, ma visite au port et la vue des navires à quai m'ont intriguée. Je ne cessais de réfléchir aux opérations que pouvaient réaliser ces navires. J’ai effectué des recherches approfondies et découvert tout l’environnement maritime, la possibilité de travailler avec des personnes de cultures différente, etc. Ayant trouvé mon créneau, j'ai décidé d'acquérir les qualifications nécessaires pour devenir marin.

J'ai obtenu mon Certificat Associé en Sciences Nautiques et d'autres certificats professionnels maritimes de l'Académie Maritime du Nigeria, qui m'ont donné les compétences nécessaires pour travailler à bord.

J’ai par la suite eu la chance d’être recrutée comme élève officier de pont par Bourbon Interoil Nigeria en 2011. A l’issue de ma période de formation en tant que cadet, toujours passionnée par ce métier, j’ai obtenu mon certificat de compétence de classe 3, en 2015. Après avoir suivi diverses formations à terre et à bord, je suis actuellement commandant à bord d'un navire de transport de passagers. J'ai l'autorité et la responsabilité de délivrer des opérations sûres (sécurité des biens et des personnes, protection de l'environnement)".
 

Être une femme à l’offshore

"Il est de notoriété que l’industrie maritime a toujours été un lieu de travail quasi exclusivement masculin. J'ai eu le privilège de travailler avec des personnes d'origines culturelles diverses qui ont immensément contribué à mon succès. Travailler en tant que femme dans ce secteur me donne un sentiment d'accomplissement et de fierté. Je reçois souvent des messages de soutien et d’encouragement. Je ne m’attendais pas à ce que tout soit merveilleux et sans aucun nuages, mais on n’a rien sans rien... Parfois, il faut redoubler d'efforts pour prouver que l’'on n'est pas moins compétent que ses homologues masculins, mais certains marins avec qui j’ai eu la chance de travailler m’ont apporté une aide précieuse.

Beaucoup de femmes craignent de se lancer dans cette profession parce qu'elles pensent qu'elles pourraient être victimes de discrimination. Je tiens à les rassurer : une entreprise comme BOURBON a une politique de lutte contre le harcèlement pour protéger et sauvegarder leurs droits et leur identité. J'ai eu l'occasion, comme les hommes, de prouver mes capacités. Travailler dans le secteur offshore est à la fois intéressant et stimulant, mais le fait de se concentrer sur son travail est le meilleur moyen d'atteindre ses objectifs."
 

Mon métier

"Mon expérience dans le monde maritime est unique. Travailler avec des personnes de cultures différentes à bord est passionnant et les responsabilités que me confère ma fonction de commandant m’ont beaucoup aidée à avoir plus confiance en moi. C'est l'un des aspects de mon travail que je préfère. J'ai pu découvrir mon potentiel et jouer un rôle important dans le cadre de mes fonctions. En tant que femme passionnée, cela m'a donné la capacité d'être proactive et m'a également aidé à améliorer mes compétences en matière de leadership et de gestion en termes de prise de décision efficace, de résolution de problèmes sous pression, d'adaptation aux situations et d'esprit de collaboration."
 

L’équilibre vie familiale / vie professionnelle

"Travailler à bord n'est pas facile, il faut une grande force mentale. L'un des défis que je dois relever est de rester loin de mes proches, mais c’est ainsi, tous les marins passent par là. La technologie m'aide à communiquer plus facilement avec mes proches, par téléphone et sur Internet. Les périodes de repos sont également très importantes : elles permettent de créer un équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pendant mes congés, je suis moins stressée, j'essaie autant que possible de trouver du temps pour mes proches et d'accomplir des choses pour moi-même, pour conserver une énergie positive. La vie privée et la famille sont des facteurs qui influencent les choix de carrière, mais je suis heureuse d'avoir des personnes qui me soutiennent pour que je puisse réaliser mes rêves."
 

Mon conseil à une femme désirant devenir marin

"J'aimerais lui dire : ne vous fixez pas de limites, n'ayez pas peur des critiques négatives, mais utilisez-les pour réaliser vos rêves, soyez passionnée ! L'environnement maritime est unique, alors mettez toutes les chances de votre côté pour atteindre vos objectifs !"